Tradition – Auenheim / Rountzenheim : Les conscrits chez le maire

Comme il est de tradition chaque année à Auenheim-Rountzenheim, les conscrits animent les festivités du messti avec leur traditionnel défilé, leurs chants et coups de sifflet.

L’occasion, génération par génération, de montrer leurs talents et mais aussi leur humour à l’ensemble des villageois. Ils sont une vingtaine de conscrits et pré-conscrits cette année dans les deux villages, âgés de 17 à 18 ans.

Dans leurs costumes traditionnels et avec leur drapeau, ils traversent les villages avec des musiciens folkloriques, à pieds, à vélos ou autres moyens de locomotion aménagés pour la circonstance, mais surtout sur un magnifique char soigneusement préparé par leurs soins sous la houlette du maître d’œuvre et conducteur attitré : Emmanuel Frison.

Soirées disco

Ils empruntent les grands axes, rues, ruelles en dansant, chantant et festoyant pour s’arrêter au domicile de chaque conscrit ou autre spectateur enthousiaste le tout dans la joie et la bonne humeur.

Dimanche dernier, ils ont fait halte chez le maire d’Auenheim, Joseph Ludwig qui fier des conscrits leur a offert l’apéritif. Avec son épouse, ils auront eu l’honneur d’échanger mais aussi de danser avec eux.

Le cortège est ensuite reparti vers un autre arrêt pour enfin retourner au messti organisé avec succès par les Sports Réunis de Rountzenheim-Auenheim qu’ils auront animés pendant quatre jours du vendredi soir au lundi soir avec des soirées disco et à bals. Le messti de Rountzenheim-Auenheim reste un événement incontournable pour les villageois.

conscrits