Rountzenheim / Auenheim – Entretien et rénovation de l’église : Théo Mockers quitte la présidence

Après 33 ans de bons et loyaux services, Théo Mockers quitte la présidence de l’Association pour l’entretien et la rénovation intérieure de l’église simultanée de Rountzenheim-Auenheim.

Mardi 24 avril, lors de la réunion du comité de l’association pour l’entretien et la rénovation intérieure de l’église simultanée de Rountzenheim-Auenheim, son président Théo Mockers a souhaité présenter sa démission après avoir occupé la fonction pendant 30 ans, estimant qu’il fallait désormais laisser la place aux jeunes. Le bénévole continuera à être membre et donc à collecter les dons auprès des villageois des deux communes. Il est en fait un des membres fondateurs de cette association typiquement locale. En effet, l’église de Rountzenheim-Auenheim est un lieu de culte simultané utilisé par une paroisse protestante et une paroisse catholique, comme il en existe encore près d’une cinquantaine en Alsace.

Souhaitant soutenir les conseils de fabrique (catholique) et presbytéral (protestant), cette association a été constituée le 19 avril 1985. Elle avait, dès son origine, pour vocation d’organiser auprès des villageois des deux communes deux à trois collectes annuelles. Dans cette tâche, l’association est soutenue par le Cercle féminin œcuménique de Rountzenheim-Auenheim. L’argent récolté ayant pour but de payer le chauffage et les nécessaires entretiens intérieurs de l’orgue, de la sonorisation, etc.

Théo Mockers a siégé dès 1985 au comité en étant le secrétaire de l’association. Au départ de son premier président, Armand Kieffer, le 1er  avril 1998, c’est lui qui est élu à ce poste. De nombreuses réalisations d’amélioration et d’entretien de l’église ont été menées sous sa présidence parmi lesquelles la rénovation du chauffage électrique des bancs en 1987, la restauration de l’orgue en 1994, la participation à la restauration des autels en 2010…

Fabien Kandel nouveau président

Même s’il revient à la commune de Rountzenheim, propriétaire du bâtiment, et soutenue par celle d’Auenheim qui n’a pas d’édifice religieux, d’assurer l’entretien intérieur de l’église, l’association a toujours apporté la contribution directe des villageois afin que ce lieu de culte utilisé tant par les catholiques que les protestants reste digne.

Dernière fierté du président sortant : le lancement de la mise en peinture de l’église qui sera encore réalisée cette année par les communes.

Le nouveau président, élu début mai, est Fabien Kandel.

Théo