Nuisance À Auenheim et Rountzenheim, on démoustique !

Stéphane Lefèvre de Rountzenheim a encore répondu à l’appel pour réaliser les traitements anti-larvaires à pied après avoir reçu une formation dispensée par le syndicat mixte de lutte contre les moustiques. C’est la quatrième année déjà que l’adjoint au maire de Rountzenheim arpente la forêt et champs de sa commune et d’Auenheim.

La première phase, en mars, a permis de lutter contre les larves de moustiques vernaux, plutôt forestiers, qui génèrent une nuisance au printemps. Plusieurs sites ont été repérés sur les bans communaux d’Auenheim et de Rountzenheim.

Un repérage par GPS a permis d’élaborer un plan qui permet d’améliorer la précision des zones à traiter pour améliorer l’efficacité de l’opération.

Stéphane Lefèvre procède ensuite aux traitements appropriés mais il ne se limite pas qu’à ces zones prédéfinies. S’il découvre une autre cavité à risque potentiel, il effectue le traitement adéquat directement.

Ni le nombre ni l’étendue des traitements ne sont connus à l’avance. C’est surtout après les grosses pluies que l’agent intervient rapidement. Ainsi, il est déjà intervenu plus d’une dizaine de fois en 2017.

Stéphane Lefèvre a ainsi traité à pied les gîtes à l’aide d’une pompe à dos ou de granulés. Les phases de traitement ont duré le temps du développement larvaire soit environ cinq à six jours.

Le produit utilisé est le BTI, bacillus Thuringiensis israelensis : il est spécifique aux larves de moustiques.

Un traitement par hélicoptère est uniquement nécessaire en cas de crue des cours d’eau comme la Moder, mais pour l’instant cette dernière n’est pas sortie de son lit.

Moustique