Joseph Schlachter, maire honoraire et doyen du village, n’est plus

Joseph Schlachter était âgé de 92 ans.

C’est avec beaucoup d’émotion et tristesse que les habitants d’Auenheim ont appris le décès de Joseph Schlachter, survenu dimanche 10 avril à l’âge de 92 ans.

Il a vu le jour le 8 février 1924 à Auenheim où il a été élevé aux côtés de ses deux frères au foyer des époux Marie Nold et Charles Schlachter. Le 31 juillet 1950 à Auenheim, il a épousé Mme Yvonne Bohn. De leur union sont issus trois enfants, Jean-Michel, Isabelle et Suzanne. Trois petits-enfants, Julie, Lisa et Jean-Christophe et deux arrière-petits-enfants Marine et Clément faisaient la joie et la fierté de leur grand-père et arrière-grand-père. Le couple a eu le plaisir de fêter ses noces de palissandre en 2015.

Sorti de l’école primaire, il avait appris le métier de facteur d’orgues chez Schwenkedel, manufacture d’orgues à Koenigshoffen. Lors de l’une de ses grandes missions à Rennes, la rénovation des grandes orgues de la cathédrale Saint-Pierre, son ouvrage a été interrompu par la guerre.

En mars 1942, Joseph Schlachter a été appelé au RAD à Rheine en Westphalie. En septembre 1942, il fut incorporé de force dans la Wehrmacht à Döbeln en Saxe puis à Reichshof, en Pologne. En février 1943, il a été envoyé au front russe à Cienchania où il fut blessé une première fois : une balle lui a transpercé l’avant-bras gauche. En octobre 1944, à Krivairock toujours en Russie, Joseph fut touché une deuxième fois, un éclat d’obus entre et ressort sous une de ses côtes. En novembre 1944, il a déserté l’armée allemande et s’est caché avec son ami, Lucien Martin, dans la grande forêt dans les Carpates. Le 5 décembre 1944, ils ont été faits prisonnier et transférés à Neu-Sandeck en Slovénie. Joseph Schlachter fut interné au camp de Sanoka et condamné aux travaux forcés dans les mines de charbon du Donetz. Il ne reverra plus son ami originaire de Sélestat ! En mai 1945, affaibli, il fut acheminé vers Tambov. En septembre 1945, après des mois effroyables qui furent éternels et meurtris, Joseph affaibli fut libéré et rapatrié sur Strasbourg.

Après sa convalescence, Joseph est entré aux Économats de la SNCF où il a exercé un poste à responsabilités jusqu’à sa retraite en 1985.

En 1959, il est entré au conseil municipal d’Auenheim. Il a été élu maire pour la première fois en 1971 puis reconduit jusqu’en 1989, date à laquelle il a décidé d’arrêter son activité communale. Joseph était maire honoraire depuis novembre 1990.

Joseph Schlachter a également été très actif dans la vie associative. Ainsi, il fut pendant des années footballeur aux SRRA, homme de feu, membre de la chorale Sainte-Cécile jusqu’en 1994, membre fondateur de l’UPJ et vice-président de la section théâtrale.

Joseph Schlachter était chevalier dans l’ordre des Palmes académiques. Il avait également reçu la médaille d’honneur départementale et communale, argent et vermeil.

Toute la Municipalité d’Auenheim s’associe à la douleur des proches du Maire Honoraire, et leur présente ses plus sincères condoléances 

Ses obsèques seront célébrées ce jeudi 14 avril à 14 h 30 en l’église Sainte-Croix de Rountzenheim.

 

 

 

Joseph Schlachter