Auenheim – Rountzenheim – Fête de Pâques : Réveil à la crécelle

Comme de coutume à Rountzenheim et à Auenheim, le vendredi Saint et le samedi de Pâques, les crécelles et les chants des enfants de chœur réveillent les villageois.

Une dizaine de servants de messe, âgés de 6 à 14 ans, sillonnent et arpentent dans la bonne humeur les rues des deux villages. Ils remplacent ainsi les cloches de l’église « apparemment parties à Rome pour un laps de temps ». Les cloches sonneront à nouveau le dimanche de Pâques.

Dès six heures du matin, à midi et le soir vers 19 heures, soit trois fois dans la journée, les enfants de chœur fredonnent les chants alsaciens comme « Hoert Ihr Leut wir wollen Euch sagen, das Gloeckel, das Gloeckel hat zwoelf geschlagen, Mittag, Mittag ! ». C’est à chaque fois après leurs chants que les enfants font résonner les crécelles. Ils sont également ravitaillés en cours de route par les personnes sympathisantes heureuses de les voir passer.

Ces jeunes ont été comme toujours très bien accueillis par les habitants lors de la quête le samedi. Œufs, fruits, bonbons, quelques euros ont récompensé le fruit de leurs efforts. Les œufs sont échangés contre des euros chez le boulanger, fruits, bonbons et autres seront partagés entre eux. L’argent de la quête financera en partie une sortie dont la destination n’est pas encore connue. Enfin, ces deux journées se sont terminées par un barbecue offert par la paroisse, amplement mérité.

Crecelleurs