Animations de la Moder Marché du terroir et de l’artisanat

Dans l’Espace Vauban à Auenheim, les 19 et 20 novembre, s’est déroulé un marché du terroir et de l’artisanat.

La présidente de l’association des Animations de la Moder, Véronique Gress, a souhaité la bienvenue aux personnalités, au public venu nombreux pour ce traditionnel marché du terroir et de l’artisanat et exprimé ses remerciements aux exposants ainsi qu’à l’amicale des pêcheurs locale « support historique » de cette association.

Trente-cinq exposants ont dévoilé pendant deux jours leurs œuvres et créations toutes les plus belles les unes des autres. Ils auront fait découvrir des produits régionaux : foie gras, pâté, miel, fromages de chèvres, jambon fumé de Forêt-Noire, pain, gâteaux, viennoiserie, épicerie fine et autres bredele. Vins d’Alsace, rosé pamplemousse, bières, liqueurs, eau-de-vie artisanale, étaient aussi de la partie… L’artisanat d’art a eu droit de cité : sculpture sur bois, chantournage sur bois et métal, parfum, savon, peinture sur verre, des bijoux sur pierres, colliers, bracelets, papillons décoratifs, de la porcelaine de Limoges, des boules de Noël, des assiettes décorées… Les visiteurs ont découvert des créations en tissus, des arrangements floraux, des crèches, nichoir pour oiseaux, couronnes de l’avent, et plein d’autres décorations de Noël et d’idées cadeaux pour préparer les fêtes de fin d’année. Sans oublier le stand du Téléthon ainsi que celui de Martine Walter qui a concocté de délicieuses Dampfnudle tout au long de ce week-end… Une palette des plus variées.

Un travail colossal

Les membres de l’association ont réalisé un travail d’organisation et de préparation colossal et ont assuré tout au long du week-end une restauration sur place. Sur scène, les visiteurs ont admiré la crèche des agents communaux du village.

Pendant ces deux journées, le public a eu l’embarras du choix. Beaucoup de personnes sont reparties avec un petit ou grand panier rempli.

Un marché réussi parmi tant de manifestations qu’organise l’association. Cela lui permettra de contribuer à « l’organisation » du jumelage avec la commune de Saint-Hilaire-Bonneval dans le Limousin. Il sera difficile de faire mieux l’année prochaine. Mais l’association a certainement déjà un bon nombre d’idées.

terroir