Animation jeunesse : Un bilan plus que satisfaisant

La communauté des communes mène une politique-jeunesse dynamique en partenariat avec la Maison des Jeunes et de la Culture d’Alsace (FDMJC Alsace). L’objectif est de développer des activités de loisirs auprès des 10-18 ans, de soutenir les initiatives des jeunes et de renforcer la cohésion sociale, les partenariats et le soutien aux associations.

Après plusieurs années de fonctionnement au sein de la comcom le territoire d’intervention s’est grandement élargi. Désormais les animateurs interviennent de Roppenheim jusqu’à Kilstett. Daphné, sous contrat d’apprentissage et Florent œuvrent au côté du référent Jonathan Laub pour élaborer, assurer et animer des programmes durant les vacances scolaires. Mais pas que.

Dans ce cadre de grandes familles se forment et se retrouvent régulièrement. Rencontrer les jeunes, les accompagner dans une dynamique de projets à construire en communauté soutenir les initiatives locales et même extra-muros sont toutes des actions qui permettent à de jeunes acteurs à devenir des citoyens actifs.

Durant l’année scolaire, les animateurs interviennent dans les structures dédiées à l’enfance des environs ainsi que dans les collèges. Et par le biais de différents collectifs, les animations sont d’autant plus diversifiées et très proche de la réalité. 92 % de taux de remplissage

Les animations en période estivale remportent encore la palme. Le Raid-rhénan, les séjours dans le Verdon ou en Bretagne ainsi que le camp-pêche ou les rendez-vous ponctuels avaient attiré plus de 155 inscriptions. Et avec le pass-jeunesse ce sont 310 jours/jeunes qui complètent la panoplie des activités vécues. Et tout cela avec l’implication d’animateurs volontaires : 25 au total âgés de 15 à 25 ans qui ont prêté mains fortes pour encadrer la jeunesse avide de découvertes et peut-être enclin à reprendre le flambeau pour animer des ateliers à leur tour.

Car si l’objectif du Réseau animation jeunesse est d’animer la comcom, la démarche évolue dans le sens d’impliquer d’avantage les jeunes consommateurs d’activité vers des places à prendre en tant qu’organisateurs d’actions. En termes plus clairs, les jeunes qui participent à des animations ponctuelles estivales, attrapent le virus du sens des responsabilités pour prendre en main des projets futurs.

Former des formateurs

Et c’est toute la stratégie du réseau développée en ces temps. Les collectifs nature, culture, animation, volontaire et solidaire sont toujours à pied d’œuvre et beaucoup de projets sont en gestation. Par exemple : le Téléthon à Auenheim le 9 décembre, la soirée-tartiflette le 10 février, le char du carnaval de Roppenheim ainsi que le séjour-ski aux Contamines-Montjoie fin février. S’y rajoute le partenariat avec l’Afical pour mener des actions de prévention quant à la bonne utilisation des médias. Tout un programme à taille humaine et qui étend ses ailes sur l’ensemble de la jeunesse de la comcom. En l’invitant à devenir des citoyens actifs en partenariat avec les élus et les acteurs locaux.

Anim Jeun